By Webstar

Sud-Kivu: Un detenu meurt à la prison centrale de Bukavu, PPI alerte

COMMUNIQUE DE PRESSE    nº PPI-RDC/048/072020 RELATIF AU DECES D’UN DETENU A LA PRISON CENTRALE DE BUKAVU, PROVINCE DU SUD-KIVU EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

L’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI), organisation de droit congolais à mandat régional œuvrant pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains dénonce une fois de plus la mort d’un détenu à la prison centrale de Bukavu, vendredi 24 juillet 2020.

Des informations recueillies par PPI renseignent que le détenu est mort par manque des soins appropriés au niveau du dispensaire de la prison.

PPI ne cesse de décrier le manque de médicaments et de nourritures dans toutes les prisons de la province du Sud-Kivu n’ont approvisionné depuis plusieurs mois.

Au regard de la persistance des mauvaises conditions carcérales, particulièrement la torture, le manque de nourritures  et de médicaments, occasionnant ainsi des cas de décès à répétition et des graves maladies telles que la malnutrition  aigue, la tuberculose, la gale, les plaies incurables surnommées « Kibuchi »[1] à l’endroit de la plupart des détenus des prisons de la province, PPI demande une fois de plus aux députés provinciaux du Sud-Kivu de se saisir finalement de cette question pour sauver la vie de nos compatriotes en détention.

Pour ce faire, PPI rappelle qu’il n’est pas impossible que l’un ou l’autre citoyen, quel que soit son rang, se retrouve dans les mêmes conditions de détention pour l’une ou l’autre raison.

Enfin, Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) exige la suppression des endroits dits « quartier spécial ou cellule sécurisée » ainsi que des postes dits de « capita général (CG), commandant, ministres, chefs des cellules, etc. » qui font que certains détenus qui ont des moyens aient les privilèges de vivre dans des conditions plus ou moins acceptables en terme de logement, accès aux soins de santé et à la nourriture ainsi qu’à l’abris de torture, traitements cruels, inhumains et dégradants,  au moment où d’autres qui n’ont pas de moyens souffrent énormément.

Télecharger le document PDF ICI (Un  document d’une page, PDF)

Fait à Bukavu, le 25 juillet 2020

Pour PPI

 Maitre Pascal MUPENDA

Directeur des Programmes RDC


[1] Maladie qui attaque les organes génitaux chez les femmes et chez les hommes. D’après les informations recueillies, cette maladie serait contagieuse. PPI présente ses excuses à l’endroit de certains lecteurs, surtout swahiliphones dont le nom attribué à cette maladie par les détenus porterait atteinte à leurs mœurs.

By Webstar

RDC: La vie de deux DDH de miti au Sud-Kivu en danger. Leur santé se détériore chaque jour davantage (Communiqué)

L’ONG de défense des droits de l’homme Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) s’inquiète de l’état de santé de deux défenseurs des droits de l’homme qui ne fait que se dégrader d’avantage, après qu’ils aient subi une agression d’un groupe d’hommes munis d’armes blanche le 17 juin 2020, alors qu’ils observaient un sit-in au bureau du Chef de Groupement de Miti, Territoire et Chefferie de Kabare, Province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo.

Au regard de son état de santé devenu de plus en plus critique suite aux blessures subies, le DDH Emmanuel LULIHOSHI KABERA de SDH a été transféré le samedi 20 juin 2020 ailleurs pour des soins appropriés, et quand bien même, la situation de son collègue BONANE MUKOMACHOGO Floribert de l’ACDR reste également préoccupante.
Pour rappel, c’est depuis le 15 juin 2020 que le collège de défenseurs des droits humains de Miti a décidé de débuter avec un sit-in continue au bureau du chef de Groupement de Miti Monsieur CIRIMWAMI KWIGOMBA dit Mambe pour exiger sa destitution, accusé de plusieurs griefs parmi lesquels la mauvaise gestion et le détournement d’une somme de plus de 11.000$USD (onze mille dollars) destinée aux activités de développement dans cette entité.
Soudain, le mercredi 17 juin 2020, soit au troisième jour des manifestations, un groupe des jeunes qui seraient montés par le chef de groupement ont fait irruption sur le lieu de la manifestation aux environs de 13h, muni d’armes blanche dont les lances, machettes, couteaux, marteaux et bâtons pour s’attaquer aux manifestants et blessés certains d’entre eux dont Emmanuel LULIHOSHI KABERA (SDH) et BONANE MUKOMACHOGO Floribert (ACDR).
PPI sollicite l’implication de toutes les organisations de défense des droits de l’homme pour assister ces DDH en danger et exige l’implication de l’autorité pour le rétablissement de l’ordre, la paix et la cohésion sociale dans le groupement de Miti, à plus de 25Km de la ville de Bukavu dans la partie Nord du Territoire de Kabare en province du Sud-Kivu.

Vous pouvez telecharger ce communiqué en cliquant sur ce lien (SANTE-CRITIQUE-DE-DEUX-DDH-A-MITI_COMMUNIQUE-DE-PRESSE-PPI.pdf, 1 page)

Fait à Bukavu, le 21 juin 2020
Pour PPI
Maitre Pascal MUPENDA
Directeur des Programmes RDC

By Webstar

TANGANYIKA: Condamnation d’un cadre de l’ANR, PPI s’en réjouit

L’ONG de défense des droits de l’homme Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) salut la condamnation à la peine de 20 ans de prison ferme de Monsieur Michel BWANA, Secrétaire Provincial de l’Agence nationale de Renseignement (ANR) dans la Province du Tanganyika en République Démocratique du Congo.

Le verdict est tombé le samedi 19 juin 2020 lors de l’audience organisée par le Tribunal de Grande Instance de Kalemie qui a reconnu ce responsable de l’ANR coupable des actes de torture grave contre Monsieur Ghislain KABWE, dont l’image de cette atrocité a fait le tour de toile la semaine passée.

PPI encourage vivement la solidarité dont ont fait montre les organisations de défense des droits humains en RDC et à travers le monde pour exiger que justice soit faite au compatriote KABWE et que plus jamais pareille situation ne se répète.
Enfin, PPI rappelle que la victime de ces actes de torture, Monsieur Ghislain KABWE a été transféré urgemment à Lubumbashi dans la Province du Haut-Katanga où il poursuit avec les soins de santé.

Vous pouvez télécharger ce communiqué en cliquant sur ce lien ( CONDAMNATION A 20 ANS DE PRISON D’UN AGENT ANR TANGANYIKA_COMMUNIQUE DE PRESSE PPI, 263 kb, 1 page)

Fait à Bukavu, le 21 juin 2020
Pour PPI
Maitre Pascal MUPENDA
Directeur des Programmes RDC

By Webstar

RDC: 2 DDH agréssés à Miti au Sud-Kivu, PPI alerte

 

L’ONG de défense des droits de l’homme Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) a appris avec consternation l’agression dont ont été victimes deux défenseurs des droits de l’homme alors qu’ils se trouvaient sit-in au bureau du Chef de Groupement de Miti, Territoire et Chefferie de Kabare, Province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo.

D’après la société civile de Miti qui a contacté PPI, c’est depuis le 15 juin 2020 que le collège de défenseurs des droits humains de Miti a décidé de commencer avec un sit-in continue au bureau du chef de Groupement de Miti Monsieur CIRIMWAMI KWIGOMBA dit Mambe pour exiger sa destitution, accusé de plusieurs griefs parmi lesquels la mauvaise gestion et le détournement d’une somme de plus de 11.000$USD (onze mille dollars) destinés aux activités de développement dans son entité.
C’est ainsi que ce mercredi 17 juin 2020, soit au troisième jour des manifestations, un groupe des jeunes montés par le chef de groupement ont fait irruption sur le lieu de la manifestation vers 13h, muni d’armes blanche dont les lances, machettes, couteaux, marteaux et bâtons pour s’attaquer aux manifestants.

Sur place renseigne toujours la société civile, deux DDH ont été gravement blessés et admis dans des formations médicales. Il s’agit Emmanuel LULIHOSHI KABERA (SDH) et BONANE MUKOMACHOKO Floribert (ACDR) conduit respectivement à l’Hopital Général de Référence de Miti-Murhesa et au poste de santé La Trinité à Mulengeza dans le Groupement de Bushumba.

PPI informe par ailleurs que nombreux d’autres que d’autres DDH dont la santé ne présente pas un grand danger suivent des soins ambulatoires, et d’autres vivent Présentement en clandestinité craignant pour leur vie.

Tout en condamnant ces actes ignobles et exigeant que justice soit faite, PPI salut la promptitude par laquelle le Gouvernement Provincial du Sud-Kivu à travers le Ministre Provincial de l’intérieur Lwabanji et l’Administrateur du Territoire de Kabare Thaddée MIDERHO ont agi pour intervenir et prendre des mesures conservatoires consistant au scellage du bureau du Groupement, en attendant des solutions durables pour la paix et la cohésion sociale à Miti.

Vous pouvez télécharger  ce communiqué en cliquant sur ce lien (Agression des DDH à Miti, communiqué de presse, PPI, pdf, une page, 268kb)

By Webstar

SYDNEY: NEW FRIENDS, NEW BOARDS AND ENDLESS WAVES

Enjoy the thrill and pleasure of surfing under different winds and with large varieties of surfboards. With a large and uninterrupted coastline along with top equipment gear, above standard safety measures and top crew and guides, even an absolute beginner can bask in the thrill and excitement of beating and riding the waves as high as 20 to 30 meters.

Read more “SYDNEY: NEW FRIENDS, NEW BOARDS AND ENDLESS WAVES”

By Webstar

REEF BREAK THROUGHS: Fuertaventura

Windsurfing About Content Windsurfing as an adventurous sport and recreational pastime first peaked in 1980s only to fall. However, with all sorts of advancement, the sport has suddenly caught the fancy of all those looking for unique adventure and fun. If you want to revel in the thrill and the tornado of gliding over waves at over 20-30 miles per hour, look no further than Shaka. The Shaka windsurfing center is situated in the sandy paradise of the Dominic Republic.

Read more “REEF BREAK THROUGHS: Fuertaventura”

By Webstar

Hawaiian Secret Surfing Spots

If you are new to kite-boarding, have no worries! We offer a range of courses right from introductory courses to learn about safety of kite surfing to general riding lessons which help you learn basic skills and get initiated to the sports. Our advanced courses are for the pros to learn new tricks and amp up their game.With almost a decade of experience, we can confidently boast of being the ultimate champion of the game.

Read more “Hawaiian Secret Surfing Spots”