RDC : “JUSTICE POUR CHEBEYA”, Campagne lancée par PPI pour exiger que les responsabilités de l’assassinat du Défenseur des Droits Humains Floribert CHEBEYA soient établies et que Justice soit faite.

                                      Floribert Chebeya était un militant des Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo (RDC). Il a créé à la fin des années 1980 l’ONG la “Voix des Sans Voix” (VSV). L’association défend les prisonniers politiques, et touchent à des sujets sensibles, comme la suppression de la Cour d’ordre militaire, instituée par Laurent-Désiré Kabila.

Il a été assassiné le 2 juin 2010 à Kinshasa avec son chauffeur Fidèle Bazana, alors qu’il répondait à une invitation du Général de la police John NUMBI.

Son assassinat conduit à des appels pour une enquête de la part de plusieurs organisations, dont Amnesty International et plusieurs hauts fonctionnaires de l’ONU, y compris Ban Ki-moon, Navi Pillay, Alan Doss et Philip Alston.

Plusieurs hauts responsables de la police nationale sont suspendus de leurs fonctions au cours de l’enquête. Le 5 juin 2010, le général 3 étoiles et chef de la police congolaise John Numbi avait été suspendu de ses fonctions à titre conservatoire et placé en résidence surveillée pour besoins d’enquête puis nommé plus tard  comme inspecteur général des Forces armées de la RDC (FARDC), une nomination qui « consacre la prime à l’impunité », selon la déclaration de l’ONG La Voix des sans voix (VSV).

Pour rappel, le procès des assassins présumés s’ouvre le 12 novembre 2010 à Kinshasa devant la cour militaire, puis se poursuit devant la Haute cour militaire.

Le 23 octobre 2012, la Haute cour militaire refuse d’examiner les éventuelles implications du Général John Numbi.

En juin 2019, l’ancien responsable de police Paul Mwilambwe demande son extradition pour être jugé en République démocratique du Congo, comme témoin de l’assassinat de Floribert Chebeya.

Dix ans après, la justice n’a toujours pas été rendue, l’organisation de défense des Droits de l’homme la Voix de sans voix (VSV) a commémoré le lundi 1 Juin 2020, les dix ans de la mort de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana sous le thème : “Dix ans après votre assassinat, tous unis pour défendre votre cause”

Profitant de l’occasion, Rostin Manketa, Directeur exécutif de la VSV a demandé au Président de la République Félix Tshisekedi, de faciliter ” la réouverture du procès ” Chebeya afin d’établir les responsabilités et de relever l’actuel inspecteur général des FARDC, le Général John Numbi Banza Tambo de ses fonctions et sois mise à la disposition de la justice.

En effet, l’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI), lance la Campagne #JusticePourChebeya pour réclamer que justice soit faite pour ce vaillant DDH dix ans après son assassinat, et que tous les commanditaires soient condamnés.

PPI demande cependant à tout compatriote soucieux d’un Etat de droit prôné par le Président de la République de participer à cette Campagne, en postant un message de soutien de son choix sur différents réseaux sociaux avec le mot clé #JusticePourChebeya pour ainsi porter plus haut ce son de cloche.

Merci pour votre accompagnement !

“La justice élève une nation, 10 ans sans justice c’est trop”

By Fiston Wabulasa Uncategorized 0 Comments

0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *