“La COVID-19 et la Torture tuent : Agissons maintenant ” (Communiqué)

COMMUNIQUE DE PRESSE DES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS HUMAINS DE LA SOCIETE CIVILE DU SUD-KIVU A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE SOUTIEN AUX VICTIMES DE TORTURE.

 

“La covid-19 et la torture tuent : Agissons maintenant “

 

En cette Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture (26 juin), en vue d’éliminer totalement la torture et d’assurer l’application effective de la Convention contre la torture, l’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI), une organisation de droit congolais à mandat régional œuvrant pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains, dit NON à toute forme de torture en RDC et exige que justice soit faite aux victimes. Pensée pieuse aux détenus des prisons centrales de Bukavu, Kabare, Walungu, Kalehe, Bunyakiri, Uvira et Kamituga au Sud-Kivu ainsi que ceux de la prison centrale d’Isiro dans la province de Haut-Uele, ceux de la prison centrale de Lisala dans la province de la Mongala et la prison centrale d’Angenga qui sont en train de subir des actes de torture et autres traitements inhumains et dégradants chaque jour. Disons également non aux actes de torture dans la province du Tanganyika et saluons encore une fois la récente condamnation à 20 ans de prison ferme du secrétaire provincial de l’agence nationale de renseignements (ANR) reconnu coupable de torture.

Pour plus de détails cliquez sur le lien  :   Communiqué_26 juin_soutien victimes torture

By Fiston Wabulasa Uncategorized 0 Comments

0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *